Sélectionner une page

Fertilite – PMA

Logo Clinique Gynécologie Croix du Sud - Toulouse

Fertilité - PMA

INFORMATIONS COVID-19

Cliquez ici pour lire les consignes avant votre consultation


A compter du 21/05 nous aurons le plaisir de vous accueillir au 2eme étage du 54 chemin de ribaute.

Veuillez lire ces consignes avant votre consultation

Si vous avez un de ces signes : veuillez différer votre rendez-vous, et consulter votre médecin traitant:
Fièvre
Toux
Écoulement nasal, maux de gorge
Perte brutale du goût ou de l’odorat

A préparer chez vous AVANT la consultation :
Scanner les DOCUMENTS que vous voulez nous montrer ( résultats biologiques, compte-rendu d’échographie …) ET envoyer les par mail : gynereprosaintjean@gmail.com
Acheter un MASQUE
Prévoir un paiement en CARTE BANCAIRE ou chèque

Le JOUR J de la consultation :
Venir SEULE
Ne pas arriver trop tôt : 5 à 10 min avant l’heure du rendez-vous
Mettre un MASQUE
Dès votre arrivée : faire 1 pression de GEL HYDROALCOOLIQUE

Nous vous remercions pour votre compréhension.
Nous mettons tout en place au cabinet pour vous recevoir en sécurité.

Suivez les recommandations mises à jour concernant l’activité d’AMP pendant l’épidémie de Covid-19

Consultez les informations de l’ABM  en cliquant ici

L’ensemble de l’équipe

L’équipe du Centre de Gynécologie et Fertilité Croix du Sud se compose de cinq gynécologues spécialisées en Médecine de la Reproduction disponibles pour vous rencontrer en consultation. Nous réalisons des consultations de diagnostic et de prise en charge de l’infertilité de couple ainsi que de préservation de la fertilité.

Vous avez un désir de grossesse

Suivi d'infertilité à la Clinique de Gynécologie Croix du Sud - Toulouse

Le  Centre de Gynécologie et Fertilité Croix du Sud vous propose une prise en charge optimale de l’infertilité du couple par des gynécologues spécialisées en médecine de la reproduction.

Nous réalisons des consultations de diagnostic et de traitement de l’infertilité. Nos gynécologues collaborent avec l’équipe du centre d’AMP de la Clinique Croix du Sud (Institut de Fertilité La Croix Du Sud) qui est un centre privé réalisant les techniques d’AMP par une équipe de médecins biologistes experts. L’alliance de nos compétences et la proximité des moyens techniques vous assure un suivi efficace et sécurisant.

Votre parcours

11

Votre première consultation

Lors de votre première consultation vous rencontrerez un médecin spécialisé en médecine de la reproduction. Pour ce premier entretien nous vous conseillons de venir en couple afin d’avoir une vision globale de chaque membre du couple et de vous prescrire les examens nécessaires à la suite de votre prise en charge. Si vous avez réalisé des examens préalablement, pensez à les apporter lors de votre rendez-vous.

22

Les examens complémentaires

Votre médecin vous prescrira les examens nécessaires au diagnostic et au traitement de l’infertilité. Ces derniers seront guidés par l’interrogatoire et l’examen clinique réalisé lors de votre première consultation. Ils peuvent nécessiter chez la femme : un bilan de réserve ovarienne (échographie pelvienne et bilan hormonal), une hysterosalpingographie ou une HYFOSY, une hysterosonographie et chez l’homme : un examen de spermiologie et un RDV avec un andrologue.

33

L’entretien final

Cette consultation de couple permet de faire la synthèse de votre dossier et de répondre à vos questions. Vous rencontrerez ensuite un biol­o­giste avant toute pre­mière ten­ta­tive d’AMP et votre dossier sera ensuite discuté en réunion pluridisciplinaire regroupant une équipe de spécialistes qui définira le pro­to­cole le plus adap­té à vos besoins. Votre parcours d’AMP se fera entre le centre de Gynécologie et Fertilité Croix du Sud et le centre d’AMP de la Clinique Croix du Sud (Institut de Fertilité La Croix Du Sud).

Les traitements

Il existe plusieurs solutions au traitement de l’infertilité pouvant nécessiter le recours à une stimulation ovarienne simple ou à une AMP.  L’Aide Médicale à la Procréation (AMP) comprend les techniques d’insémination intra utérine, de Fécondation In Vitro (FIV), de micro-injection intra cytoplasmique (ICSI) ou l’Intracytoplasmic Morphologically Selected sperm Injection (IMSI). Elle nécessite parfois l’utilisation de gamètes de donneurs ou de donneuses.

  • Stimulation ovarienne
  • Insémination intra-utérine
  • FIV - ICSI - IMSI
  • Transfert d'embryon congelé

La stimulation ovarienne permet la croissance d’un ou plusieurs follicules (contenant chacun un ovocyte) et le déclenchement de l’ovulation afin de synchroniser la rencontre des gamètes. Elle peut être suivie d’un rapport sexuel programmé (on parle alors de stimulation simple) ou d’une technique d’AMP.

La stimulation ovarienne consiste en l’injection sous-cutanée d’hormones en respectant les horaires et la posologie prescrite par votre médecin. Ces injections peuvent être réalisées par la patiente elle-même ou un tiers, la plupart des produits se présentent sous forme de stylos adaptés à l’auto-injection. Le protocole de stimulation ovarienne sera choisi par votre médecin selon votre profil et l’indication de stimulation ovarienne. Pour contrôler la croissance des follicules on réalise une surveillance régulière par échographies et prises de sang communément appelée « monitorage de l’ovulation ». Ces examens sont réalisés dans notre centre et sont répétés jusqu’à maturité du ou des follicule(s).

simulation-ovarienne-gynecologue-toulouse

L’insémination intra utérine est un geste très simple qui consiste à déposer une fraction de spermatozoïdes préparés dans l’utérus, les spermatozoïdes doivent alors rejoindre les trompes et la fécondation se fait naturellement. Elle est précédée d’une stimulation ovarienne afin de synchroniser l’ovulation et le moment de l’insémination. Il existe 2 types d’inséminations artificielles: avec sperme du conjoint ou avec sperme de donneur.

La Fécondation In Vitro consiste à reproduire la rencontre des gamètes de la femme (ovocytes) et de l’homme (spermatozoïdes) en dehors du corps humain au laboratoire («  in vitro ») afin d’obtenir des embryons.

Après une hyperstimulation ovarienne permettant le développement de plusieurs follicules, la ponction des ovaires est réalisée au bloc opératoire par un médecin du Centre. La ponction ovarienne permet de  récupérer les ovocytes matures (aptes à être fécondés). Pendant ce temps, un recueil de sperme est effectué par votre conjoint, au laboratoire.

Selon la situation, trois techniques de fécondation peuvent être utilisées afin d’obtenir des embryons :

  • La FIV « classique » : chaque ovocyte est mis en présence d’un nombre suffisant de spermatozoïdes mobiles avant d’être placés dans un incubateur à 37°C. Le spermatozoïde doit lui-même réaliser la fécondation.
  • La FIV – ICSI : les ovocytes sont débarrassés des cellules qui les entourent et un spermatozoïde mobile est introduit à l’intérieur de chaque ovocyte mature sous un microscope équipé de micromanipulateurs.
  • La FIV – IMSI : correspond à une évolution de la technique d’ICSI permettant l’injection d’un spermatozoïde préalablement choisi à très fort grossissement après étude ultrafine de la morphologie des spermatozoïdes (MSOME). Cette technique n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Les embryons sont ensuite conservés dans des incubateurs pendant 2 à 6 jours avant d’être directement déposés dans l’utérus, c’est le transfert d’embryon. Les embryons surnuméraires restants pourront être congelés, après concertation entre le couple, le médecin et le biologiste.

1. La fécondation in vitro (FIV)

icsi-fiv-imsi-gynecologue-toulouse

2. La fécondation in vitro avec ICSI

Le transfert d’embryon congelé (TEC) consiste à décongeler un embryon (congelé lors d’une précédente tentative de FIV) et à le transférer dans l’utérus de la patiente. Les embryons sont maintenus congelés dans de l’azote liquide au laboratoire d’AMP. Quel que soit la technique de congélation utilisée, il y a un risque que l’embryon ne résiste pas à la décongélation.

Le TEC nécessite au préalable un traitement afin de préparer votre endomètre à recevoir l’embryon décongelé.

transfert-embryon-congelé
transfert-embryon-congelé-gynecologue-toulouse

Préservation de la Fertilité

Les techniques de préservation de la fertilité offrent la possibilité à toutes les femmes qui le souhaitent pour des raisons médicales (ou prochainement sociales) de conserver leurs cellules reproductrices et pouvoir ainsi différer leur projet de maternité.

Cette consultation a pour but de vous informer sur les conséquences connues des traitements sur la fonction de reproduction et la sexualité et d’envisager en concertation avec vos praticiens les modalités de la préservation de la fertilité.

Congélation d'ovules et vitrification à Toulouse

La vitrification ovocytaire est une technique de préservation de la fertilité qui consiste à congeler ses ovocytes (ovules).

A qui est-elle destinée ?

A toute femme pubère, exposée à un traitement pouvant être toxique pour sa fertilité future. Par exemple en cas d’exposition à un traitement de chimiothérapie ou avant certaines chirurgies ovariennes.

Comment se déroule cette technique ?

Il s’agit d’un prélèvement ovocytaire qui se réalise sous contrôle échographique, le plus souvent sous anesthésie locale. Le prélèvement est généralement précédé d’un traitement de stimulation ovarienne d’une durée moyenne de 12 jours. La patiente réalise elle-même les injections quotidiennement. Pendant la durée du traitement des contrôles réguliers sont réalisés avec bilan hormonal et échographie, en moyenne tous les 48-72h.

Peut-on prélever sans stimulation ?

Certaines situations médicales contre-indiquent la stimulation ovarienne, il est parfois possible de proposer un prélèvement sans stimulation.

Existe-t-il des contre-indications à cette procédure ?

Certaines situations médicales peuvent contre-indiquer la ponction ovocytaire ou le traitement de stimulation ovarienne. De même, l’urgence des traitements est parfois incompatible avec la durée de la procédure.

Quels sont les risques ?

Les risques liés au prélèvement ovocytaire sont rares, mais il peut parfois y avoir des complications de type infection, douleur ou saignement. De même la réponse ovarienne à la stimulation peut être inadéquate, excessive ou insuffisante.

Quels sont les risques ?

La situation médicale de la patiente, le type de cancer et l’altération de l’état général peuvent impacter la capacité de réponse des ovaires à la stimulation hormonale. Ce défaut de réponse est particulièrement marqué chez les femmes âgées de 35 ans et plus, dont la réserve ovarienne peut être altérée. Se traduisant en pratique par un plus faible nombre d’ovocytes recueillis et des chances de succès moindre.

Il s’agit d’une technique de préservation de la fertilité consistant à prélever et congeler un ovaire ou un morceau d’ovaire.

Cette technique est indiquée chez des patientes devant recevoir un traitement hautement toxique pour les ovaires comme une radiothérapie ou certaines chimiothérapies.

Comment prélève-t-on l’ovaire ?

L’ovaire est prélevé le plus souvent par voie coelioscopie, sous anesthésie générale. Parfois ce prélèvement peut être effectué en même temps que la chirurgie nécessaire au traitement de la maladie. L’ovaire prélevé est congelé en vue de la réutilisation future à distance des traitements.

Comment la réutilisation est-elle possible ?

La réutilisation consiste à replacer un ou plusieurs morceaux d’ovaires (greffe de tissu ovarien) par coelioscopie à distance des traitements.

La greffe est-elle toujours possible ?

Non, certaines situations médicales peuvent contre indiquer la greffe d’ovaire en raison d’un risque potentiel de réintroduire la maladie.

Quels sont les résultats ?

Depuis la première greffe de tissu ovarienne dans l’espèce humaine en 2000, plus de 150 naissances ont été obtenues dans le monde, naturellement ou après stimulation ovarienne.

La congélation embryonnaire est une technique de préservation de la fertilité qui consiste à congeler des embryons.

A qui est-elle destinée ?

A toute femme pubère, exposée à un traitement pouvant être toxique pour sa fertilité future. La patiente doit être en couple et dans un projet d’enfant.

Comment se déroule cette technique ?

Il s’agit d’un prélèvement ovocytaire qui se réalise sous contrôle échographique, le plus souvent sous anesthésie locale. Le prélèvement est généralement précédé d’un traitement de stimulation ovarienne d’une durée moyenne de 12 jours. La patiente réalise elle-même les injections quotidiennement. Pendant la durée du traitement des contrôles réguliers sont réalisés avec bilan hormonal et échographie, en moyenne tous les 48-72h. Les ovocytes prélevés sont ensuite mis en fécondation avec les spermatozoïdes du conjoint. Les embryons obtenus sont par la suite congelés.

Quels sont les risques et contre-indications ?

Les risques et les contre-indications sont identiques à celles de la vitrification ovocytaire.

Comment réutiliser mes embryons ?

Les conditions de réutilisation des embryons sont les mêmes qu’un couple infertile, prise en charge en AMP.

Quels sont les résultats ?

La cryoconservation d’embryons se pratique en France depuis plus de 25 ans dans tous les centres d’AMP. Plus de 90 % des embryons résistent à la décongélation et le transfert d’embryons congelés donne une naissance dans environ 10 % des cas (données nationales de l’Agence de la Biomédecine).

L’Institut de Fertilité La Croix Du Sud est membre du pôle excellence d’INOVIE FERTILITE.

INOVIE FERTILITE est un regroupement de laboratoires d’aide médicale à la procréation qui a pour objectif d’améliorer la prise en charge des couples infertiles en permettant un accueil de proximité, l’accès aux dernières innovations techniques et un accompagnement complet avec une équipe pluridisciplinaire.

Prendre rendez-vous

Prenez rendez-vous avec votre gynécologue

INFORMATIONS

Vous êtes en parcours d’AMP, téléchargez les documents relatifs au COVID 19